Le nouveau faubourg : Saint-Michel

Le nouveau faubourg : Saint-Michel

placeL’église en mauvais état (projet de restauration en cours…) et son cimetière vont disparaître : ce sera la place Saint-Michel… La rue Saint-Michel va du premier pont à cette place et il s’y ajoute deux rues : celles des Salles et celle de la Madeleine.

Entre les deux ponts (sur l’îlot en aval qui est en Plouisy), Christophe de Rocquancourt (six cheminées) ; des marchands, des cafetiers, boulangers, un marchand tanneur, Thomas Jacques Duchemin (neuf cheminées), un autre le Dantec (quatre cheminées), des lavandieres, des garçons tanneurs, des cabaretiers, des journaliers, un palefrenier, un amidonnier, un cordonnier et, un peu plus loin, le fermier de Kersalic… En revenant vers les ponts, quatre bouchers, cordonnier, fournier, maréchal (G.Le Fave), des marchands ; et Joseph Blanchard (acquéreur d’une des maisons nobles de la rue des Salles) : quatre cheminées, quatre enfants, quatre domestiques. À nouveau des marchands, des tailleurs, un tonnelier, un loueur de chevaux, un aubergiste (cinq cheminées).

Rue de la Madeleine, quarante familles avec des artisans variés et deux cultivateurs, Yves et Jacques Martin (quatre enfants, quatre domestiques, à l’extrémité de la rue à l’ouest).

Rue des Salles et « Pen an Chroissant » : 45 familles dont Pierre Boulon (il remplacera Pierre Guyomar à la mairie), des garçons tanneurs, charron, meuniers, charpentiers, marchands, cultivateurs dont le fermier des Salles ; le concierge des Salles (le château a été vendu comme bien national ; acheté par le Bouette, notaire, il restera inoccupé – pas de logement de troupes – et revendu à ses propriétaires à leur retour d’immigration) ; le meunier des Salles, beaucoup de jardiniers, des boulangers, deux aubergistes (chacun cinq cheminées), tonneliers, des lavandières, des domestiques. C’est un faubourg important – 80 familles, 673 habitants – qui donnait à Guingamp le total de population souhaitable pour jouer un rôle dans le nouveau département.

Simonne TOULET.

Jeannine  GRIMAULT.

(Visited 2 times, 1 visits today)
envoyer un E-mail / send us mail comment