Benjamin Jollivet (1804-1867)

Benjamin Jollivet (1804-1867)

Par M. Jean-Pierre COLIVET

Lors de recherches concernant l’histoire de Guingamp, il arrive fréquemment que l’on se réfère à Benjamin JOLLIVET, écrivain, éditeur et imprimeur, qui a laissé de nombreux écrits au XIXe siècle sur la ville ou sur certaines villes du département.

Selon la biographie rédigée par l’École des Chartes, Benjamin Jollivet est né à Saint-Benoît-du-Sault, dans l’Indre, le 18 juillet 1804. Son père était teinturier. Jeune homme, il a fait des études au collège et a travaillé chez son beau-frère, imprimeur à Chateauroux. Il est ensuite parti pour Paris, puis Montmorillon. Quand il s’installe à Guingamp en 1830, il se marie « avec une personne du pays qui a de la fortune et qui appartient à une bonne famille ».

Il a d’abord travaillé à Montmorillon, puis il a fait la demande d’un brevet d’imprimeur en lettres pour Saint-Calais dans la Sarthe ou pour une ville des Côtes-du-Nord. Le Préfet ayant jugé que ni Loudéac ni Lannion n’étaient assez dynamiques pour faire vivre un imprimeur, les brevets d’imprimeur et de libraire lui sont accordés pour Guingamp le 8 novembre 1831 et celui de lithographe le 20 novembre 1835. Il ajoute à ces activités un commerce de papeterie. Il publie une feuille d’annonces et imprime quelques ouvrages de qualité : il réimprime le Dictionnaire celtique qui était devenu rare, et l’Histoire générale de Bretagne de Dom Morice pour laquelle il achète des caractères neufs et engage 8 000 f de frais d’illustration.

Lithographie de la Plomée. B. Jollivet vers 1850. (32 x 22 cm)

En 1847, des raisons de santé l’amènent à céder lithographie et typographie à Lebuzulier mais, en 1851, il les lui reprend ; il se sépare, en revanche de la librairie.

Il imprime à Guingamp de nombreuses publications en langue bretonne et publie aussi plusieurs périodiques, dont :

  • « Affiches, annonces et avis divers de Guingamp et de Lannion » en 1832 ;
  • « Le Conteur bas breton : journal d’annonces, agricole, commercial et littéraire » (1839-1841, bimensuel) ;
  • « Le Caboteur : feuille commerciale » (avril 1844 – oct. 1845) ;
  • « Le Cultivateur des Côtes-du-Nord » (fév. – oct.-nov. 1845), etc.

Il rédige et publie également :

  • « Les Côtes-du-Nord, histoire et géographie de toutes les villes et communes du département » (Guingamp, B. Jollivet puis Rouquette, 1854-1859, 4 vol. dont le tome 3 relatif à Guingamp et son canton. Téléchargeable depuis le site de l’IDBE, 34 Mo. Édition de 1856) ;
  • « Voyage en Basse Bretagne, par Vérusmor [Alexis Géhin], avec annotations complémentaires par B. Jollivet » (Guingamp, B. Jollivet, 1855).

Il est décédé à Guingamp en juin 1867.

Jean-Pierre COLIVET, janvier 2021

 

L’UNION.
Imprimeur Benjamin Jollivet puis Lebuzulier aîné
– Dates de début et de fin de parution d’après une lettre et une déclaration d’intention de paraître des 15 oct. 1845 et 6 mars 1851 conservées aux Archives départementales des Côtes-d’Armor sous la cote [2 T 21]. Voir la page : clic
Sources et liens :

(Visited 55 times, 1 visits today)
envoyer un E-mail / send us mail comment