Rue Yves Riou

Rue Yves Riou

rue-yves-riouElle a bien changé, cette rue Yves-Riou, qui porte le nom d’un ancien maire de Guingamp. Il s‘y trouvait autrefois l’école primaire supérieure des filles, qui devient ensuite collège Prévert.

Adressée à Paris en 1906 par Edouard Pertié, libraire et marchand de musique, cette carte a été éditée par Tanguy de Plestin-les-Grèves. Nous avons répertorié treize cartes de cette collection concernant Guingamp, probablement destinée aux militaires du 48e de ligne qui séjournaient souvent pour des manœuvres dans la région de Plestin.

La vue est prise à l’entrée de la rue Yves-Riou en descendant de la gare. Ouverte au début des années 1880. elle était alors dénommée rue des Écoles. Vingt ans plus tard, elie n’était pas encore entièrement bâtie du côté gauche et les trottoirs n’étaient pas installés sur toute sa longueur.

Un unique lampadaire l’éclairait en son milieu à gauche. On peut apercevoir au fond, se détachant sur un rideau d’arbres, le cimetière de la Trinité dominé par l’obélisque du carré de la garnison.

Bâtiments rasés en 1967

A droite, un mur de pierres borde la cour de l’hôtel-restaurant Prigent-Le Gall situé à l’angle du carrefour. Masquée par une abondante végétation, on devine ensuite l’austère façade à deux étages de granit gris de l’École primaire supérieure des filles, ouverte en 1887. Avant les lois Camille Sée et Jules Ferry facilitant l’accès des jeunes filles aux études secondaires, aucun établissement féminin de Guingamp ne leur dispensait un enseignement au-delà du certificat d’études primaires. Dans les années 1900, cette école comptait environ 150 élèves, externes et pensionnaires.

Derrière le bâtiment longeant la rue, deux ailes perpendiculaires abritant salles de cours au rez-de-chaussée et dortoirs aux étages, encadraient une cour de récréation se prolongeant par un vaste terrain de jeux. Cet espace libre permit une première extension en 1949 puis au début des années 60 d’autres bâtiments rejoignirent les rues de la Trinité et Sainte-Anne. Rattaché au lycée l’établissement deviendra collège Prévert après l’instauration de la mixité. Les bâtiments d’origine furent rasés en 1967 et cédèrent la place à un immeuble de logements pour le personnel administratif.

La création de cette EPS s’était effectuée sous le mandat d’Yves Riou, maire de 1882 à 1886. Avocat né à Guingamp en 1849, il fut ensuite élu conseiller général en 1886 puis député en 1898 sous l’étiquette des Républicains progressistes. À l’origine de plusieurs réalisations marquantes : les halles du Champ-au-Roy, l’abattoir municipal vers Pont-Ezer, l’aménagement du Petit-Vally, il se fit construire une imposante demeure entourée d’un parc, boulevard de la Gare. Battu aux élections de 1902, il mourut peu après et, l’année suivante, la municipalité attribua à la rue des Écoles le nom d’Yves Riou.

Jacques Duchemin
pour les Amis du patrimoine
du pays de Guingamp.